Culture

Grafikama : la seconde vie colorée d’un atelier nantais désaffecté

Grafikama, service peinture

camion-grafikama-nantes

Comme pour les précédentes éditions, un bâtiment inoccupé a été sélectionné pour devenir, le temps d’un été, le terrain de jeu de street artists.

Après la Villa Ocupada et le bateau Asie Riderz, le Voyage à Nantes invite cette année un collectif d’artistes africains pour redonner vie à un atelier industriel désaffecté du centre-ville, tout près de la rue de Strasbourg. Chaque mur est recouvert de fresques colorées. Des couleurs vitaminées qui donnent des envies de voyage, des couleurs parfois engagées au service d’un message politique, certaines oeuvres dénonçant l’exploitation de l’Afrique.

grafikama-nantes

Impossible de se lasser, chaque pièce abrite une nouvelle oeuvre et le bâtiment regroupe 13 artistes avec différentes pattes, divers matériaux, un ton et des messages personnels.

grafikama-portraits

Grafikama possède un petit bar et un corner de vente de sérigraphies. Un lieu que l’on peut s’approprier pour prolonger la visite, c’est ce qui manquait un peu lors des éditions précédentes. La musique est aussi présente cette année lors des événements organisés le samedi soir. Les prochains se dérouleront le 6 et le 27 août, à partir de 17 h.

 

grafikama-statut

Jusqu'au 28 août 2016
Tous les jours de 10h à 19h
2 rue des Pénitentes
44000 Nantes

Vous aimerez aussi :

One commentaire sur “Grafikama : la seconde vie colorée d’un atelier nantais désaffecté”

  1. bull'elodie dit:

    Il faut que je me dépêche, j’ai vraiment envie d’y faire un tour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *